KEMA BALIARDO

Kema (Christophe Baliardo) est né le 17 avril 1979 à Montpellier.

Comment présenter Kema sans parler de sa famille « BALIARDO » : Manitas de Plata (Ricardo Baliardo) et son frère Hippolyte Baliardo, avec le groupe familial « Los Baliardo », ils feront 10 fois le tour du monde jouant dans les plus grandes capitales et sur les scènes les plus prestigieuses.

Issu de cette famille de musiciens, Kema dés son plus jeune âge a un  jouet préféré, la guitare de son père Juan.

Juan ne veut plus partir en gala avec son père Manitas de Plata, peur de l’avion et la passion de sa famille. Il va se consacrer à son fils dans lequel il pressant un don pour la guitare, l’avenir lui donnera raison…

Il y a régulièrement à la maison, son grand père le célébrissime Manitas de Plata avec lequel Juan est souvent parti sur les routes et surtout le grand cousin Tonino Baliardosoliste et co-fondateur du groupe Gipsy Kings dont il est « fan ».

Quand ce ne sont pas les uns ce sont les autres qui partent en tournée et ce sont  régulièrement des fêtes à leur retour au son des guitares.

En 2004, sur les conseils de Manitas de Plata, Chico demande à son agent Bernard Biglione d’essayer d’intégrer Kema dans son groupe Chico & the Gypsies.

Je me souviendrai toujours de la longue négociation que jai du mener avec sa maman qui ne voulait pas laisser partir son petit, prendre des avions, aller dans des pays lointains, prendre des risques. Elle ne connaissait que figuerolle et  la cité Mion à Montpellier. …Jai eu le privilège dêtre le Manager pendant 15 ans de Manitas de Plata et du groupe Chico & the Gypsies durant 20 ans, de travailler occasionnellement avec Paco de Lucia. Dans mon travail, jai toujours privilégié la guitare, une véritable passion ! Connaissant les possibilités de guitariste de Kema,  je ne pouvais pas laisser passer, il fallait quil intègre notre groupe (cf. Bernard Biglione)

Kema intègre le groupe, premier gala Paris (soirée privée), second gala Los Angeles (21 mai 2004) et découverte de l’Amérique. Suivront la même année de nombreux galas en France ainsi qu’à l’étranger.

Kema non content d’intègrer officiellement le groupe en devient un élément fondamental. Tout le monde reconnait la guitare blanche, son touché donne un coup de fouet au groupe qui prend une nouvelle dimension. La voix sans pareille de Manolo et la guitare magique de Kema, vont dynamiser le groupe, les galas et les voyages se succèdent. La belle aventure va durer une quinzaine d’années.

Fin 2017, Kema décide de démarrer une nouvelle aventure sous son propre nom KEMA BALIARDO et rentre en studio.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *